Situé dans la section sud-est du cimetière Beechwood, le marais Macoun est une terre humide unique en milieu urbain portant le nom de John Macoun, naturaliste canadien innovateur inhumé à Beechwood. Jusqu’à présent, plus de 1 200 espèces faniques ont été repertoriées dans le marais Macoun.

L’attrait fascinant du marais comme outil pédagogique unique a débuté sérieusement en 2004. Sous la direction de l’enseignant de sciences Michael Léveillé, les élèves fréquentant l’Académie Saint-Laurent et l’École catholique Jean-Vanier ont commencé à visiter, photographier et documenter les nombreuses merveilles naturelles du marais. Ce faisant, ils ont non seulement attiré l’attention à l’échelle locale, mais aussi le regard de la communauté internationale.

Les Productions Pinegrove ont créé un film éducatif sur le marais et ce dernier a engendré un certain nombre de projets et d’évènements importants relatifs à la biodiversité. Des élèves de l’Académie Saint-Laurent ont visité divers pays, dont la Suède et le Japon, où ils ont fait la promotion du marais et de l’importance de préserver la biodiversité.

En 2007, le Comité du marais Macoun a recueilli plus de 51 000 $ pour bâtir la salle de classe extérieure. Construite en cèdre rouge de l’Ouest, elle offre des plates-formes de lecture, des sièges, un belvédère d’observation et des mangeoires à oiseaux qui attirent les nombreuses espèces d’oiseaux indigènes habitant dans le marais. Des arbres indigènes ont été introduits dans le marais, notamment l’érable rouge, le tamarac, le saule, le cornouiller stolonifère et le noyer cendré en voie de disparition.

Grâce aux efforts du Comité du marais Macoun et à l’appui de la Fondation du cimetière Beechwood, le marais est aujourd’hui une zone protégée et il continue à donner aux élèves et au public l’occasion d’apprécier et d’étudier l’environnement. La Fondation, avec l’aide de représentants du Comité, continue de concentrer ses efforts sur la préservation et l’amélioration de la zone entourant le marais à des fins éducatives.

Consultez la page Facebook du marais Macoun pour plus d’informations.